A propos de

Strynn

Description

Strynn a été formé sur les cendres encore chaudes de Black Storm… rapidement accompagné par le départ du bassiste. Le groupe démarre donc à 3 : Obscurisis à la batterie, Dwimorberg et Anadrark aux guitares et au chant/cri/braillage/[…].
Après un split avec Galvauder sorti en avril 2012, Strynn aligne des riffs un peu au hasard pour finalement arriver à un album complet : Decadence. Celui-ci sera enregistré et mixé à Echoes Studio (en Charente) puis masterisé à Ubik Mastering (en Gironde) en août 2012. Presque un an après (le sens du timing), il sort en avril 2013 en co-production chez Mortis Humanae et Le Crépuscule du Soir.

Suite aux chroniques dithyrambiques sur son premier méfait, et parce que l’esprit créatif du groupe est à son paroxysme, la composition reprend. Au beau milieu de tout ce foutoir arrive Arzhkrug (surnommé affectueusement Arzehjrklezhkj) à la basse. Seul vrai musicien du groupe, on a presque envie de le monter dans le mix.
Finalement, Alienation sera enregistré en prise live, mixé et masterisé par Heldscalla en juillet 2014. Presque un an après (le sens du timing), il sort finalement le 13 mars 2015 chez Mortis Humanae. Celui-ci est nettement plus corrosif, et ça n’a pas échappé aux chroniqueurs qui s’écharpent pour savoir si c’est du génie ou une arnaque.

Dans la veine oldschool, le son est teinté par une approche noise et dissonante liée aux élucubrations bruitistes d’Anadrark (e.g. III, S4TVR4TI0N, etc.) et aux influences telles que Mütiilation, Satanic Warmaster, Beastcraft (liste non exhaustive). L’objectif du groupe étant de faire du bruit, pour sa satisfaction propre, sans conceptualisation substantielle, froid et direct. Strynn fait du Black Metal.

Toute l’actu de Strynn